Une plainte déposée contre Alpha Condé et son fils en France

0
116

L’ONG française Sherpa, une organisation de lutte contre la corruption, a porté plainte le 31 juillet dernier, à Paris, contre François de Combret, un proche du président guinéen Alpha Condé pour corruption et trafic d’influence.

Quelques jours après ce fût au tour du Collectif pour la transition en Guinée qui a également déposé une autre plainte devant le parquet national financier (PNF) à Paris et cette fois-ci contre le président Alpha Condé et plusieurs de ses proches dont son fils, a déclaré Me Jean-Baptiste Soufron, l’avocat du collectif.

Le président guinéen et ses proches sont accusés de corruption et de trafic d’influence.

Selon les contenus des plaintes, le gouvernement guinéen aurait des relations non-formelles avec la société française AMR créée en 2015 pour exploiter la bauxite de la Guinée.  Plus tard en 2017, la société française, de commun accord avec le pouvoir du président Condé aurait revendu le minerai à hauteur de 171 millions d’euros à un groupe franco-sino-singapourien.

Cependant, il faut noter que les partisans du président Alpha Condé voient en ces plaintes des relents politiques à cause du contexte dans lequel elle est déposée. C’est ce 5 août normalement que le RPG Arc en ciel devrait choisir son candidat pour la présidentielle d’octobre lors d’une convention prévue les 5 et 6 août.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here